Concepts
Civilisations/Dirigeants
Cités-états
Quartiers
Bâtiments
Merveilles et projets
Unités
Promotions des unités
Personnages illustres
Technologies
Dogmes
Gouvernements et doctrines
Religions
Terrains et caractéristiques
Ressources
Aménagements et routes
Gouverneurs
Moments historiques
Moctezuma Ier
Compétence Exclusive

Offrandes au tlatoani

Les ressources de luxe sur son territoire fournissent une activité à deux villes supplémentaires. Puissance de combat +1 pour les unités militaires pour chaque ressource de luxe différente aménagée en territoire aztèque.

Résumé
Moctezuma est un expansionniste agressif et compulsif, qui cherche à étendre son empire par tous les moyens pour obtenir un maximum de ressources de luxe.
Approche détaillée
Les Aztèques sont d'inconditionnels va-t-en-guerre qui utilisent leurs nombreuses activités pour compenser l'usure de la guerre. Dès le départ, ils cherchent à remporter des affrontements avec leurs guerriers aigles, qui feront preuve de clémence en convertissant les vaincus en bâtisseurs aztèques. Ces derniers seront alors les moteurs d'une expansion rapide, puisque leur compétence unique leur permet d'utiliser des charges de bâtisseurs pour construire des quartiers. À terme, l'empire aztèque cherchera à s'étendre le plus possible, car chaque ressource de luxe en sa possession améliore ses activités et ses bonus au combat.
Contexte Historique
Motēuczōma Ilhuicamīna, ou Huehuemotcuhzoma (à vos souhaits), était le cinquième "tlatoani" (empereur élu) des Aztèques. En vingt-neuf années de règne, il fit de sa cité de Tenochtitlan la plus puissante de la région, tout en maintenant une alliance avantageuse avec Tlacopan et Texcoco. Ensemble, les trois villes s'attaquèrent à tous leurs voisins : les Huastèques, les Totonaques, les Mixtèques, les Cosamaloapans, les Orizaba et les Cotaxltla. Les termes de l'alliance permettaient à Tenochtitlan de recevoir 40 % des terres conquises, et à la fin de sa vie, Moctezuma Ier avait amené l'Empire aztèque de la vallée de Mexico jusqu'à la côte du Golfe du Mexique.

Moctezuma, dont le nom signifie, peu ou prou, "il fronce les sourcils", était un fils de bonne famille. Son père, Huitzilihuitl, était roi de Tenochtitlan, et sa mère, Miahuaxihuitl, fille du seigneur de la ville de Cuauhnahuac. Il avait trois frères, dont un frère aîné nommé Tlacaelel. À la mort de leur père en 1417, Itzcoatl, l'oncle de Moctezuma, fut élu tlatoani. Tlacaelel devint Nahuati, "premier conseiller" d'Itzcoatl, et Moctezuma général dans l'armée aztèque.

En 1440, à la mort d'Itzcoatl, Moctezuma Ier fut élu empereur. Tlacaelel sembla prendre la nouvelle avec toute la grâce possible pour un perdant, sans doute parce qu'il pensait vivre plus longtemps s'il n'était pas couronné. Il resta fidèlement au service de son frère, et était aussi très occupé par les affaires religieuses. Entre autres tâches, il réécrivit les légendes des Aztèques pour en faire un peuple élu, éleva Huitzilopochtli, une divinité mineure, au rang de dieu de la guerre et du soleil et patron de Tenochtitlan, et associa la foi à l'art militaire. Incidemment, il augmenta aussi la fréquence et l'ampleur des sacrifices humains aux dieux, surtout pendant les périodes de troubles, c'est-à-dire un jour sur deux.

Bien qu'empereur, Moctezuma vivait plutôt chichement. D'après le Codex Mendoza, créé 14 ans après la Conquista, il vivait dans un "simple palais", avec seulement "quelques épouses". On sait qu'il finit par avoir dix harems, dont trois qu'il hérita de son frère Huehue Zaca. Sa première épouse, en rang et en prestige, était la belle Chichimecacihuatzin, sa cousine et mère de probablement trois de ses rejetons, dont deux fils, bien que les liens de parenté et la descendance exacts de Moctezuma Ier soient assez difficiles à cerner. Lorsqu'il n'était pas occupé par les affaires religieuses, par ses harems ou par les affaires d'état, on dit qu'il aimait à discourir longuement avec ses amis et ses conseillers.

Ces discussions tournaient principalement autour de l'amélioration de la cité aztèque et des territoires nouvellement conquis. Un exemple de ces travaux est le double aqueduc qui desservait Tenochtitlan en eau potable, considéré comme la plus belle prouesse d'ingénierie de l'Empire aztèque. Avec son développement, les besoins en nourriture de la ville augmentèrent également, et comme l'Amérique centrale n'avait pas d'animaux de trait, chaque bouchée de nourriture devait être acheminée dans la ville à dos d'homme. Heureusement, les esclaves ne manquaient pas, enfin, tant qu'ils n'étaient pas sacrifiés au cours de rituels. Le gouvernement de Moctezuma Ier employait des inspecteurs d'état pour veiller à ce que chaque lopin de terre arable situé non loin de la ville soit bien mis en culture. L'empereur ordonna la construction de digues pour limiter les inondations et gagner des terres cultivables sur les marais.

À la demande insistante de son frère Tlacaelel, Moctezuma Ier instaura des lois somptuaires, qui limitaient la consommation de biens, en particulier de luxe, à certaines classes de la société. Ceci renforça le système de classes sociales aztèque, déjà très codifié. La position sociale d'un ou une Aztèque déterminait son habillement et sa manière de parler. Par exemple, avec ces nouvelles lois, les pauvres n'eurent plus le droit de porter des vêtements de coton, des sandales, ni aucun vêtement descendant au-dessous du genou, et seuls les nobles pouvaient vivre dans des maisons de plus d'un étage. Ceux qui n'obéissaient pas à ces lois étaient réduits en esclavage ou offerts en sacrifice, elles étaient donc assez suivies.

Moctezuma Ier et son frère aîné un brin bigot se mirent à construire des temples partout dans la campagne, dont un nouveau temple à la gloire de Huitzilopochtli. Celui-ci fut consacré en 1455 par le sacrifice de centaines de prisonniers de guerre huaxtèques ; certaines mauvaises langues vont d'ailleurs jusqu'à dire que le besoin de prisonniers à sacrifier dictait la politique étrangère des Aztèques. De son côté, Tlacaelel rédigea des pamphlets religieux et ordonna la destruction de textes plus anciens qui allaient à l'encontre de sa propre interprétation de l'histoire et de la foi.

L'empire de Moctezuma Ier est surtout connu pour avoir été constamment en guerre, et victorieux. Pour certains historiens, il conquérait les tribus voisines dans l'espoir qu'elles lui apportent un tribut, de façon à alimenter en continu la cité de Tenochtitlan, régulièrement frappée de famine malgré ses efforts. Une autre théorie, plus pessimiste, suggère comme déjà évoqué que ces guerres étaient motivées par leur religion sanguinaire, celle-ci ayant toujours besoin de plus de sacrifiés pour ses autels de plus en plus nombreux. Enfin, d'autres encore pensent que Moctezuma Ier faisait la guerre parce que c'était le lot des Aztèques que de conquérir. Mais comme souvent dans l'histoire, nous ne connaîtrons jamais la vérité.

Moctezuma Ier mourut en 1469, de cause inconnue. Son fils de 19 ans, Axayacatl, lui succéda, puis par l'infortuné Moctezuma II, qui perdit son empire aux mains de Cortès et d'une poignée de conquistadors hétéroclites quelques années plus tard.
icon_leader_montezuma
Le soleil n'est pas chaud lorsqu'il se lève à peine ; il doit d'abord voyager un peu pour commencer à tiédir.

Spécificités

Civilisations

Préférences

Intentions
Tlatoani
Apprécie les civilisations possédant les mêmes ressources de luxe que lui et cherche à obtenir toutes celles disponibles. N'apprécie pas les empires mettant la main sur une ressource de luxe qu'il ne possède pas encore.
icon_leader_montezuma
Le soleil n'est pas chaud lorsqu'il se lève à peine ; il doit d'abord voyager un peu pour commencer à tiédir.

Spécificités

Civilisations

Préférences

Intentions
Tlatoani
Apprécie les civilisations possédant les mêmes ressources de luxe que lui et cherche à obtenir toutes celles disponibles. N'apprécie pas les empires mettant la main sur une ressource de luxe qu'il ne possède pas encore.
Compétence Exclusive

Offrandes au tlatoani

Les ressources de luxe sur son territoire fournissent une activité à deux villes supplémentaires. Puissance de combat +1 pour les unités militaires pour chaque ressource de luxe différente aménagée en territoire aztèque.

Résumé
Moctezuma est un expansionniste agressif et compulsif, qui cherche à étendre son empire par tous les moyens pour obtenir un maximum de ressources de luxe.
Approche détaillée
Les Aztèques sont d'inconditionnels va-t-en-guerre qui utilisent leurs nombreuses activités pour compenser l'usure de la guerre. Dès le départ, ils cherchent à remporter des affrontements avec leurs guerriers aigles, qui feront preuve de clémence en convertissant les vaincus en bâtisseurs aztèques. Ces derniers seront alors les moteurs d'une expansion rapide, puisque leur compétence unique leur permet d'utiliser des charges de bâtisseurs pour construire des quartiers. À terme, l'empire aztèque cherchera à s'étendre le plus possible, car chaque ressource de luxe en sa possession améliore ses activités et ses bonus au combat.
Contexte Historique
Motēuczōma Ilhuicamīna, ou Huehuemotcuhzoma (à vos souhaits), était le cinquième "tlatoani" (empereur élu) des Aztèques. En vingt-neuf années de règne, il fit de sa cité de Tenochtitlan la plus puissante de la région, tout en maintenant une alliance avantageuse avec Tlacopan et Texcoco. Ensemble, les trois villes s'attaquèrent à tous leurs voisins : les Huastèques, les Totonaques, les Mixtèques, les Cosamaloapans, les Orizaba et les Cotaxltla. Les termes de l'alliance permettaient à Tenochtitlan de recevoir 40 % des terres conquises, et à la fin de sa vie, Moctezuma Ier avait amené l'Empire aztèque de la vallée de Mexico jusqu'à la côte du Golfe du Mexique.

Moctezuma, dont le nom signifie, peu ou prou, "il fronce les sourcils", était un fils de bonne famille. Son père, Huitzilihuitl, était roi de Tenochtitlan, et sa mère, Miahuaxihuitl, fille du seigneur de la ville de Cuauhnahuac. Il avait trois frères, dont un frère aîné nommé Tlacaelel. À la mort de leur père en 1417, Itzcoatl, l'oncle de Moctezuma, fut élu tlatoani. Tlacaelel devint Nahuati, "premier conseiller" d'Itzcoatl, et Moctezuma général dans l'armée aztèque.

En 1440, à la mort d'Itzcoatl, Moctezuma Ier fut élu empereur. Tlacaelel sembla prendre la nouvelle avec toute la grâce possible pour un perdant, sans doute parce qu'il pensait vivre plus longtemps s'il n'était pas couronné. Il resta fidèlement au service de son frère, et était aussi très occupé par les affaires religieuses. Entre autres tâches, il réécrivit les légendes des Aztèques pour en faire un peuple élu, éleva Huitzilopochtli, une divinité mineure, au rang de dieu de la guerre et du soleil et patron de Tenochtitlan, et associa la foi à l'art militaire. Incidemment, il augmenta aussi la fréquence et l'ampleur des sacrifices humains aux dieux, surtout pendant les périodes de troubles, c'est-à-dire un jour sur deux.

Bien qu'empereur, Moctezuma vivait plutôt chichement. D'après le Codex Mendoza, créé 14 ans après la Conquista, il vivait dans un "simple palais", avec seulement "quelques épouses". On sait qu'il finit par avoir dix harems, dont trois qu'il hérita de son frère Huehue Zaca. Sa première épouse, en rang et en prestige, était la belle Chichimecacihuatzin, sa cousine et mère de probablement trois de ses rejetons, dont deux fils, bien que les liens de parenté et la descendance exacts de Moctezuma Ier soient assez difficiles à cerner. Lorsqu'il n'était pas occupé par les affaires religieuses, par ses harems ou par les affaires d'état, on dit qu'il aimait à discourir longuement avec ses amis et ses conseillers.

Ces discussions tournaient principalement autour de l'amélioration de la cité aztèque et des territoires nouvellement conquis. Un exemple de ces travaux est le double aqueduc qui desservait Tenochtitlan en eau potable, considéré comme la plus belle prouesse d'ingénierie de l'Empire aztèque. Avec son développement, les besoins en nourriture de la ville augmentèrent également, et comme l'Amérique centrale n'avait pas d'animaux de trait, chaque bouchée de nourriture devait être acheminée dans la ville à dos d'homme. Heureusement, les esclaves ne manquaient pas, enfin, tant qu'ils n'étaient pas sacrifiés au cours de rituels. Le gouvernement de Moctezuma Ier employait des inspecteurs d'état pour veiller à ce que chaque lopin de terre arable situé non loin de la ville soit bien mis en culture. L'empereur ordonna la construction de digues pour limiter les inondations et gagner des terres cultivables sur les marais.

À la demande insistante de son frère Tlacaelel, Moctezuma Ier instaura des lois somptuaires, qui limitaient la consommation de biens, en particulier de luxe, à certaines classes de la société. Ceci renforça le système de classes sociales aztèque, déjà très codifié. La position sociale d'un ou une Aztèque déterminait son habillement et sa manière de parler. Par exemple, avec ces nouvelles lois, les pauvres n'eurent plus le droit de porter des vêtements de coton, des sandales, ni aucun vêtement descendant au-dessous du genou, et seuls les nobles pouvaient vivre dans des maisons de plus d'un étage. Ceux qui n'obéissaient pas à ces lois étaient réduits en esclavage ou offerts en sacrifice, elles étaient donc assez suivies.

Moctezuma Ier et son frère aîné un brin bigot se mirent à construire des temples partout dans la campagne, dont un nouveau temple à la gloire de Huitzilopochtli. Celui-ci fut consacré en 1455 par le sacrifice de centaines de prisonniers de guerre huaxtèques ; certaines mauvaises langues vont d'ailleurs jusqu'à dire que le besoin de prisonniers à sacrifier dictait la politique étrangère des Aztèques. De son côté, Tlacaelel rédigea des pamphlets religieux et ordonna la destruction de textes plus anciens qui allaient à l'encontre de sa propre interprétation de l'histoire et de la foi.

L'empire de Moctezuma Ier est surtout connu pour avoir été constamment en guerre, et victorieux. Pour certains historiens, il conquérait les tribus voisines dans l'espoir qu'elles lui apportent un tribut, de façon à alimenter en continu la cité de Tenochtitlan, régulièrement frappée de famine malgré ses efforts. Une autre théorie, plus pessimiste, suggère comme déjà évoqué que ces guerres étaient motivées par leur religion sanguinaire, celle-ci ayant toujours besoin de plus de sacrifiés pour ses autels de plus en plus nombreux. Enfin, d'autres encore pensent que Moctezuma Ier faisait la guerre parce que c'était le lot des Aztèques que de conquérir. Mais comme souvent dans l'histoire, nous ne connaîtrons jamais la vérité.

Moctezuma Ier mourut en 1469, de cause inconnue. Son fils de 19 ans, Axayacatl, lui succéda, puis par l'infortuné Moctezuma II, qui perdit son empire aux mains de Cortès et d'une poignée de conquistadors hétéroclites quelques années plus tard.