Concepts
Civilisations/Dirigeants
Cités-états
Quartiers
Bâtiments
Merveilles et projets
Unités
Promotions des unités
Personnages illustres
Technologies
Dogmes
Gouvernements et doctrines
Religions
Terrains et caractéristiques
Ressources
Aménagements et routes
Gouverneurs
Moments historiques

Croyances du panthéon

Croyances du culte

Croyances des fidèles

Croyances du fondateur

Croyances du propagateur

Bouddhisme
Contexte Historique
Et la roue tourne... enfin, celle du dharma, puisque c'est ainsi qu'on nomme les enseignements de Bouddha pour trouver la voie vers le nirvana. Aujourd'hui pratiqué par plus de 350 millions de personnes dans le monde, le bouddhisme s'inspire des enseignements du vénéré chef spirituel Siddhartha Gautama, aussi appelé le "Bouddha suprême" ou "l'Éveillé".

En tant que figure centrale du bouddhisme, le Bouddha n'était pas considéré comme un dieu et ne prétendait pas être en lien direct avec ce dernier ; il montrait à ses adeptes un chemin vers la lumière, basé sur sa propre expérience de la vie, ce qui distingue le bouddhisme de la plupart des autres religions principales de ce monde.

Prince d'un petit royaume de l'Inde jusqu'à l'âge de 29 ans, Siddhartha entama une vie d'ascèse après avoir découvert la souffrance en s'aventurant hors de son palais (comment le juger ?). Il parcourut l'Inde pendant plusieurs années, puis décida un beau jour de s'asseoir sous un pipal et de ne pas en bouger avant d'avoir atteint la vérité ultime. C'est ainsi qu'il se libéra de sa souffrance et que naquit le Bouddha.

Les dogmes principaux du bouddhisme, les quatre nobles vérités et le noble chemin octuple, expliquent comment atteindre le nirvana, la paix face à une souffrance sans fin. Dans leur forme la plus simple, les quatre nobles vérités nous expliquent que la vie est une souffrance, une souffrance née de notre attachement aux désirs, qui prend fin si cet attachement disparaît, et que l'homme ne peut se libérer de la souffrance qu'en suivant le noble chemin octuple. En d'autres termes, pour réaliser l'éveil, il faut renoncer au désir.
PortraitSquare
icon_religion_buddhism
Contexte Historique
Et la roue tourne... enfin, celle du dharma, puisque c'est ainsi qu'on nomme les enseignements de Bouddha pour trouver la voie vers le nirvana. Aujourd'hui pratiqué par plus de 350 millions de personnes dans le monde, le bouddhisme s'inspire des enseignements du vénéré chef spirituel Siddhartha Gautama, aussi appelé le "Bouddha suprême" ou "l'Éveillé".

En tant que figure centrale du bouddhisme, le Bouddha n'était pas considéré comme un dieu et ne prétendait pas être en lien direct avec ce dernier ; il montrait à ses adeptes un chemin vers la lumière, basé sur sa propre expérience de la vie, ce qui distingue le bouddhisme de la plupart des autres religions principales de ce monde.

Prince d'un petit royaume de l'Inde jusqu'à l'âge de 29 ans, Siddhartha entama une vie d'ascèse après avoir découvert la souffrance en s'aventurant hors de son palais (comment le juger ?). Il parcourut l'Inde pendant plusieurs années, puis décida un beau jour de s'asseoir sous un pipal et de ne pas en bouger avant d'avoir atteint la vérité ultime. C'est ainsi qu'il se libéra de sa souffrance et que naquit le Bouddha.

Les dogmes principaux du bouddhisme, les quatre nobles vérités et le noble chemin octuple, expliquent comment atteindre le nirvana, la paix face à une souffrance sans fin. Dans leur forme la plus simple, les quatre nobles vérités nous expliquent que la vie est une souffrance, une souffrance née de notre attachement aux désirs, qui prend fin si cet attachement disparaît, et que l'homme ne peut se libérer de la souffrance qu'en suivant le noble chemin octuple. En d'autres termes, pour réaliser l'éveil, il faut renoncer au désir.